slide1blank
slide2blank
slide3blank
slide4blank

Organisé par l’International Association of Youth Mental Health en partenariat avec la Fondation Graham Boeckh (FGB) et l’Institut Douglas de l’Université McGill, en association avec le réseau ACCESS et l’Université de Montréal

sponsorlogos

montreallogo

Au nom du comité organisateur et du comité du programme de la conférence, nous avons le plaisir de vous inviter à participer à la troisième conférence internationale sur la santé mentale des jeunes, qui s’intitule – Transformations : santé mentale chez les jeunes de la prochaine génération.

On assiste dans le domaine de la santé mentale chez les jeunes à l’émergence de nouveaux modèles qui souscrivent à l’optimisme thérapeutique et intègrent les principes de prévention, d’intervention précoce et de rétablissement. Dans ces modèles, les jeunes et leur famille sont au cœur des décisions prises en matière de services et d’élaboration de politiques. L’accessibilité pour les jeunes, l’engagement et les interventions adaptées en fonction de l’âge sont des éléments clés de leur réussite.

Dans la foulée de la conférence de l’IAYMH de 2013, tenue à Brighton, en Angleterre, et du mouvement généré par la grande réussite de cet événement, la conférence Transformations portera essentiellement sur les moyens pris pour effectuer la transition entre les modèles traditionnels de services en santé mentale et les programmes et services de prochaine génération, qui sauront mieux répondre aux besoins des jeunes et des adultes en devenir. Il sera également question de la pensée actuelle et des pratiques qui ont vu le jour depuis 2013, de même que de la contribution vitale des jeunes à la conférence sous la forme d’un programme d’engagement encore plus robuste.

Cette conférence offre aux professionnels de la santé, à ceux qui travaillent auprès des jeunes, aux éducateurs, aux décideurs ainsi qu’aux jeunes et aux membres de leur famille la possibilité de se rencontrer et de prendre connaissance des nouveaux développements et des initiatives émergentes qui visent à apporter des changements ayant une incidence mondiale.

La conférence aura lieu à Montréal, une ville riche en histoire. Colonie française à ses origines, Montréal est ensuite devenue un bastion britannique et une ville bilingue. Aujourd’hui, Montréal possède deux langues officielles, soit le français et l’anglais, et affiche fièrement son statut de plus grande ville francophone en Amérique du Nord et de deuxième ville francophone en importance dans le monde. Montréal est un exemple parfait de ville multinationale chaleureuse et accueillante où les visiteurs peuvent toujours trouver quelqu’un qui parle leur langue.

Nous sommes impatients de vous accueillir à Montréal en octobre 2015.

Message d’accueil du Pr Pat McGorry, président de l’IAYMH

prof-mcgorry-headshotJe vous souhaite la bienvenue à Montréal et à la troisième conférence internationale sur la santé mentale des jeunes. Pour les collectivités du monde entier, la santé mentale des jeunes représente une ressource inestimable car elle constitue l’élément déterminant de la richesse et de la prospérité de la société sur le plan intellectuel. Au cours des dernières années, il est devenu de plus en plus apparent que les troubles de santé mentale et les manifestations en lien avec ceux-ci constituent le principal problème de santé chez les jeunes, puisque 50 % d’entre eux éprouvent un trouble mental d’importance à un moment ou l’autre de leur transition vers l’âge adulte. Il ne s’agit pas d’une préoccupation d’ordre académique ou philosophique mais plutôt intensément pratique puisqu’elle met en jeu des avenirs et des vies. La négligence dont on a fait preuve jusqu’ici vis-à-vis des difficultés que connaissent les jeunes en détresse et en danger a été décrite comme une forme de blessure que la société s’est elle-même infligée. Heureusement, les choses sont en train de changer. En partenariat avec les jeunes eux-mêmes et leurs proches, des réformateurs en santé mentale de nombreux pays ont commencé à élaborer une approche novatrice et factuelle aux soins de santé mentale, qui vise à offrir une intervention rapide dans un milieu exempt de stigmatisation.

Cette approche, qui allie pensée développementale et épidémiologie, vise à remplacer le modèle de soins de santé enfant/adulte par une démarche plus homogène et mieux adaptée aux besoins des adolescents et des jeunes adultes au 21e siècle. Il existe bien entendu une myriade de points de vue et de sources de connaissances à partir desquels peut être élaborée la sphère croissante de la santé mentale chez les jeunes, et ceux-ci seront présentés au cours de cette conférence unique. Ceux qui ont assisté aux conférences de Melbourne en 2010 et de Brighton en 2013 savent que ces rencontres dédiées à la santé mentale ne ressemblent à nulle autre. La participation des jeunes en nombre considérable et dans des rôles clés transforme radicalement le contenu et l’expérience de ces événements. Il est vraiment opportun que la conférence de cette année se déroule à Montréal, puisque le Canada a démontré un puissant leadership au chapitre des investissements en recherche transformationnelle sur la santé mentale des jeunes, lesquels pourraient, éventuellement, devenir catalyseurs de réforme et d’engagements dans les soins de santé mentale chez les jeunes.

Le programme de la conférence a été mis sur pied avec l’intention de maximiser la créativité, la communication et la connexion, tout en faisant place à la présentation de nouvelles idées et de nouvelles données, et à la transposition des aptitudes et des connaissances dans ce passionnant domaine qu’est le nôtre. Nous espérons que cette rencontre saura vous inspirer, vous énergiser et vous responsabiliser suffisamment pour que vous souhaitiez contribuer à la phase suivante de croissance et de progrès dans la santé mentale chez les jeunes.

Message d’accueil du Dr Ashok Malla

Institut Douglas de l’Université McGill et pilote du réseau ACCESS

ASHOK MALLA_photoJe tiens personnellement à vous accueillir à Montréal, ville euro-canadienne au caractère unique et hôtesse de la troisième conférence internationale sur la santé mentale des jeunes. C’est sur une toile de fond constituée d’une myriade de couleurs automnales et imprégnée de l’ambiance artistique de la ville que se déroulera cette conférence dédiée à la transformation des services en santé mentale offerts aux jeunes.

Les jeunes représentent l’avenir d’une société, quelle qu’elle soit, et la réussite de leur transition versl’âge adulte revêt une grande importance. S’il est vrai que l’adolescence et le début de l’âge adulte sont les plus excitantes périodes de la vie, ils recèlent également le plus grand risque de problèmes de santé mentale pouvant changer le cours d’une vie et restreindre la productivité dans de multiples domaines. Ainsi, cette conférence aborde un thème d’une importance vitale pour la société.

Les problèmes de santé mentale touchent une grande proportion de jeunes, mais peu d’entre eux reçoivent actuellement l’aide dont ils ont besoin. Pourtant, la majorité de ces problèmes pourraient être résolus au moyen d’interventions relativement restreintes et non intrusives si elles étaient effectuées au bon moment et de la bonne manière, dans un climat de respect et avec la participation du jeune et de sa famille. Par ailleurs, les problèmes sérieux se déclarent souvent plus tôt que les troubles moins graves et pourraient être traités plus facilement dans un système de services transformé, c’est-à-dire ayant subi les transformations dont il sera question au cours de la conférence. Plusieurs de ces interventions transformationnelles ont été entreprises en collaboration avec des jeunes et leur famille du Canada, de l’Australie, du Royaume-Uni et d’ailleurs, et promettent de générer des résultats très favorables pour eux et pour l’ensemble de la société.

Cette conférence est unique en ce qu’elle réunit et met sur un pied d’égalité les jeunes, les fournisseurs de soins, les familles, les chercheurs et les décideurs. Ensemble, ils discuteront des connaissances déjà acquises, des nouvelles données en voie d’être produites, des transformations en cours et à l’étude dans la prestation des services et des changements fondamentaux pouvant être apportés pour améliorer les soins offerts aux jeunes. Il ne s’agit pas d’une conférence typique entre éminents scientifiques qui présentent tour à tour les données issues de leurs travaux et reçoivent les applaudissements ou les critiques de leurs pairs, mais bien d’une rencontre durant laquelle les jeunes, les scientifiques, les fournisseurs de soins et tous les autres intervenants échangent de l’information dans un langage accessible à tous. On y présentera les étapes importantes qui ont été franchies pour capter l’intérêt des jeunes et d’autres intervenants et pour amorcer le mouvement qui prend actuellement de l’ampleur au Canada et ailleurs, et qui, en plus d’interpeller les secteurs traditionnels de prestation des services, mise sur la participation des jeunes, des familles, des gouvernements et des philanthropes pour définir l’avenir de la santé mentale des jeunes.

Thèmes abordés durant la conférence:

  • Les jeunes et les technologies émergentes : défis et
  • Engagement des jeunes et leur participation aux services et à la recherche
  • Modèles de soins innovants et optimaux
  • Les familles, les amis et la société : cadre nécessaire à la
  • Influences causales et modératrices chez les jeunes
  • Bâtir la main-d’œuvre de demain

Présentations orales, sur affiche et sur table

  • Nouveaux modèles de service, culture des soins et main-d’œuvre
  • Nouvelles biothérapies et options de traitement psychosocial
  • Développement et fonctionnement du cerveau
  • Médias sociaux, cybersanté et nouvelles technologies
  • Résilience et rétablissement : des approches fondées sur les
  • Automutilation et suicide
  • Emploi et rétablissement professionnel
  • Engagement communautaire
  • Consommation de drogues et d’alcool et toxicomanie
  • Initiatives de santé mentale à l’école et au campus
  • Mesure de l’efficacité des démarches : résultats et paramètres
  • Littéracie en santé mentale et stigmatisation
  • Groupes de population vulnérable et diversifiée
    • Jeunes en contact avec le système de justice pénale
    • Santé mentale des jeunes autochtones
    • Santé mentale des jeunes LGBTQI